Comment bien isoler sa porte de garage ?

La porte de garage est un équipement indispensable au quotidien qui permet de mettre ses biens à l’abri et de se protéger contre les éventuelles tentatives d’intrusion.

Mais si une chose est certaine, c’est que le défaut principal d’un tel équipement est son isolation.

Demandez 3 devis gratuitement

Que vous soyez propriétaire d’une porte de garage basculante, coulissante ou battante par exemple, et que celle-ci soit faite en bois, en acier ou bien encore en PVC, le problème reste le même.

Il est très difficile d’isoler son garage des températures extérieures mais aussi des nuisances sonores.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment bien isoler sa porte de garage, afin que ce défaut n’en soit plus un.

Isolation d'une porte de garage

Et comme vous pourrez le constater, de tels travaux ne sont pas du tout compliqués à effectuer, même si le bricolage n’est pas votre domaine de prédilection.

Il vous suffira tout simplement de suivre nos conseils, et en quelques heures seulement, votre garage profitera d’une parfaite isolation.

Pour que vous sachiez exactement comment procéder, nous allons dans un premier temps vous lister toutes les étapes qui doivent être réalisées avant de vous lancer dans l’isolation d’une porte de garage.

Celles-ci doivent impérativement être faites avec la plus grande rigueur puisqu’elles seront à l’origine même de la qualité du résultat final.

Ensuite, nous dresserons la liste des produits et des équipements que vous devrez acquérir afin de mener vos travaux d’isolation dans les meilleures conditions.

Mais rassurez vous, l’investissement à prévoir est minime en comparaison au confort et à la satisfaction qu’il vous procurera.

Enfin, nous vous guiderons pas à pas dans l’isolation de votre porte de garage.

Pour terminer, sachez que si vous souhaitez vous éviter ces différents travaux, il vous est tout à fait possible de faire appel à un artisan qui viendra effectuer cette tâche.

Toutefois, dans ce cas précis, vous devrez prévoir un budget bien plus conséquent pouvant se chiffrer en centaines d’euros.

Demandez 3 devis gratuitement

Les étapes préalables aux travaux

Pour commencer votre projet d’isolation, il est important de prendre le temps de procéder dans l’ordre afin de ne manquer aucune étape et donc, d’être efficace. Pour cela, il faudra que vous suiviez les quelques étapes suivantes, qui ne vous prendront que quelques minutes, mais qui vous permettront d’envisager l’isolation d’une porte de garage avec beaucoup plus de sérénité.

  • Diagnostic de l’isolation : Dans un premier temps, afin de savoir exactement de quel type d’isolation votre garage a besoin, il est important de réaliser un diagnostic de l’isolation du garage. Pour ce faire, plusieurs solutions existent. La première, qui est aussi la plus onéreuse, consiste à faire venir un technicien qui vous donnera toutes les informations à ce sujet, mais qui vous facturera également son intervention. Selon votre ville, il se peut également qu’un diagnostic aérien ait été effectué. Dans ce cas, renseignez vous en mairie afin d’avoir accès à cette information. Enfin, sur internet, il se peut également que vous trouviez des informations sur l’isolation de votre garage. N’hésitez donc pas à explorer plusieurs pistes pour obtenir le diagnostic le plus précis possible.
  • Caractéristiques de la porte : Ensuite, prenez le temps de prendre les dimensions exactes de votre porte de garage actuelle. Pour cela, notez sa hauteur, sa largeur et son épaisseur. Mais pensez également à prendre en compte l’éventuel espace qui existe entre cette porte de garage et ses différentes parois car cette information sera d’une importance capitale pour la suite. Enfin, n’oubliez pas le matériau principal de votre équipement. En effet, une porte de garage en PVC ne pourra pas être isolée de la même façon qu’une porte en bois ou en acier par exemple.

Isoler sa porte de garage

  • Étude de la paroi : La troisième étape à réaliser avant de passer à l’isolation d’une porte de garage consiste à étudier la paroi de cette dernière. Selon l’installation actuelle, il se peut que celle-ci soit en béton, en PVC ou bien encore en bois. Notez cette information qui vous aidera dans le choix des différents produits à acquérir.
  • Fixer un budget : Enfin, la dernière chose à faire sera de vous fixer un budget maximal pour vos travaux. Même si l’isolation d’une porte de garage permet de réaliser des économies d’énergie et par conséquent, des économies sur vos factures énergétiques, il est tout de même important que vous ne vous mettiez pas en danger financièrement. Pour cela, calculez le montant que vous êtes prêt à investir pour réaliser ces travaux. Mais encore une fois, un tel projet n’exige pas que vous investissiez plusieurs milliers d’euros, loin de là. Concrètement, pour moins de 100 euros, il est tout à fait possible de bien isoler sa porte de garage.

Les produits et équipements à acheter

Une fois que vous aurez effectué les différentes étapes préalable à l’isolation d’une porte de garage, il sera bien évidemment nécessaire que vous vous équipiez en circonstance. Pour cela, voici les différents produits et équipements dont vous aurez besoin pour mener à bien vos travaux.

  • Le matériel : Tout d’abord, vous aurez besoin de quelques outils et accessoires pour travailler. Équipez vous donc d’un cutter, d’un pistolet à colle, d’une brosse à poils en nylon, d’un chiffon, d’une perceuse visseuse électrique et d’un crayon pour prendre vos futures mesures.
  • Les consommables : Ensuite, il sera nécessaire que vous achetiez quelques produits si vous ne disposez pas déja d’eux chez vous. Les voici : 1 rouleau de ruban adhésif double face, 1 tube de colle à liège et polystyrène, 1 produit nettoyant en spray sans javel, 1 bourrelet adhésif gainé en PVC, 1 bas de porte de garage appelé aussi bavette, des vis pour tôle, 1 film thermo-réflecteur aux dimensions de votre porte, des plaques de polystyrène ou de liège toujours aux dimensions de la porte et 1 rouleau adhésif en aluminium.
Recevez 3 devis gratuitement

Les travaux à effectuer pour bien isoler sa porte de garage

Bien isoler sa porte de garage passe par la réalisation de quatre étapes distinctes dont nous allons vous donner le détail ci-dessous. Faites très attention à les effectuer dans l’ordre, sans quoi vous pourriez vous retrouver bloqué à un moment donné.

La pose de l’isolant thermo-réflecteur

  • Découpez dans un premier temps les bandes d’isolant en fonction des dimensions de votre porte. Au total, chaque millimètre de votre porte devra être recouverte.
  • Nettoyez votre porte à l’aide du produit nettoyant puis veillez ensuite à ce qu’elle soit bien sèche, en utilisant un chiffon notamment. Attention, selon la matière de votre porte, le produit à utiliser ne sera pas le même. Par exemple, un produit pour nettoyer le PVC ne conviendrait évidemment pas à une porte de garage en bois verni.
  • Posez des bandes de deux centimètres de ruban adhésif double face, séparées entre elles de 10 à 15 centimètres sur les contours de la porte mais aussi à l’intérieur.

Bien isoler sa porte de garage

  • Cette étape aura une incident directe sur la qualité d’isolation de la porte de garage, soyez donc très méticuleux. Posez l’isolant sur la porte en partant du haut vers le bas et en veillant à ce qu’il soit très bien collé sur l’adhésif.
  • S’il vous reste des chutes d’isolant, n’hésitez pas à les superposer aux bandes déjà mises en place.
  • Enfin, à l’aide du rouleau adhésif en aluminium, créez et posez des bandes qui feront office de joints entre les différentes plaques d’isolant.

La pose des plaques isolantes

  • Comme pour l’étape précédente, découpez à l’aide d’un cutter vos plaques de liège ou de polystyrène de façon à pouvoir recouvrir l’intégralité de la surface de votre porte de garage.
  • Avec le pistolet à colle, créez de longues bandes de colle sur les bords de la surface, en laissant 1 centimètre d’écart entre les bords pour que la colle une fois aplatie ne déborde pas. Pensez également à créer un quadrillage sur toute la surface pour une adhésion parfaite.
  • Pour une porte de garage bien isolée, l’important est que ces plaques soient les plus rapprochées possible les unes des autres. Pour cela, commencez par poser une première plaque en partant du haut vers le bas, ce qui sera plus pratique pour vous si toutefois vous aviez quelques découpes supplémentaires à effectuer en fin de travaux.
  • Bien entendu, faites attention à ne pas oublier de découper les plaques aux endroits où se trouvent notamment la serrure ou le mécanisme d’ouverture.

La pose du bourrelet

  • Isoler sa porte de garage se fait très facilement grâce au bourrelet d’isolation. Concrètement, il vous suffira dans un premier temps de découper cet accessoire en fonction des dimensions de votre porte. Attention, chaque bord de la porte devra être traité, et veillez à ce que le bourrelet n’empêche pas le bon fonctionnement de votre porte.
  • Lavez les rebords de la porte de garage à l’aide de produit nettoyant et d’une brosse à poils en nylon, puis séchez le tout à l’aide d’un chiffon propre et sec.
  • Enlevez la bande protectrice du bourrelet et collez ce dernier contre les rebords.
  • Assurez vous que l’ensemble est parfaitement collé, puis, après avoir attendu cinq minutes, vérifiez que votre porte se ferme bien.
Obtenez 3 devis gratuitement

La pose du bas de porte

  • Enfin, la dernière étape pour isoler une porte de garage consistera à poser un bas de porte, ce qui ne représente aucune difficulté particulière, sauf si vous disposez d’une porte de garage coulissante, dans quel cas cette réalisation sera impossible.
  • Tout d’abord, posez la bavette contre le sol, proche de la porte. Celle-ci doit légèrement frotter par terre, sans empêcher l’ouverture ou la fermeture de la porte de garage.

Comment isoler sa porte de garage

  • Si nécessaire, relevez la un peu puis, à l’aide d’un crayon, écrivez sur la porte pour savoir où vous devrez effectuer des trous.
  • Avec votre perceuse, percez la porte et faites le nombre de trous en accord avec le nombre d’encarts disponibles sur votre bavette.
  • Enfin, mettez la bavette en place sur la porte et vissez la fermement.
  • Terminez par vérifier que votre porte peut toujours parfaitement s’ouvrir et se fermer, et si ce n’est pas le cas, réajustez la bavette.